• Bełkot obietnic przedwyborczych i nie tylko, bo będących podstawą dezinformacji i antypropagandy Bezprawia i Niesprawiedliwości, jest przerażający. Przed Polską stoi więc zadanie na miarę Herkulesa: jak rozwiązać problem śmieciowych obietnic tej partyjki, których celem jest zburzenie dorobku ćwierćwiecza demokracji, i na jej gruzach stworzenie państwa o zasadach gospodarczych wyssanych z brudnych paluchów jej fantastów, a ideologicznie wzorowanego na Dekalogu (którego wielu działaczy owej antysystemowej partii nie raczy zresztą przestrzegać). Ów belkot to ważny instrument przepełniania Polakom mózgów pustką myślową przez sPISek. Bo tylko tak zmanipulowani, omamieni wizją rajskiego Kaczogródka wyborcy, mogą przyjmować te bełkotliwe obiecanki cacanki za dobrą monetę, i głosować na tych polityków, chyba parodiujących barona Munchausena. Nie mam teorii ratowania świata ani oceny kapitalizmu. Taka dyskusja wymaga odpowiedniej atmosfery i poziomu. Tylko w takiej sytuacji możesz dołożyć swoją część, kiedy nie musisz się odnosić do ogłupiających teorii różnych nawiedzonych. Bo Polska jest grajdołem, gdzie nikt nikogo nie słucha i każdy wie lepiej, a wszyscy inni to durnie albo złodzieje. I jeśli nawet napiszesz coś bardziej przemyślanego, najwyżej ci nawymyślają bo nie zrozumieli, że dzisiaj o przyszłości decydują autonomiczne traktory a nie konie pociągowe.

    mentalnoć

    A już najgorsi są ci co to zajmowali najlepsze stanowiska, bo by przyszedł jeszcze gorszy, a kiedy już nie było co kraść, wyjechali i pouczają zza kałuży. Niestety, swoją polską mentalność grajdoła zabrali ze sobą i dalej w niej tkwią.

    Ostatnie: Ja też doceniam pozytywny wpływ komunizmu na kapitalizm. To prawda, że kiedy znikł ZSRR kapitalizm wrócił do swojej normalnej sytuacji. I będzie jeszcze gorzej, bardziej imperialstycznie i bardziej pogardliwie dla słabych. Lepiej też rozumiem z jaką chłopską mentalnością rozpoczynał komunizm w Polsce i jak doprowadził do tego, że wszyscy uważają się w Polsce za równych (jeszcze). Ale o łagrach nie zapominam.


    votre commentaire
  • Teraz Francuzi…

    Ktorzy sie obrazaja na Monsato, ze produkuje srodek majacy prawdopodobnie dzialanie rakotworcze.

    Swojego czasu koncerny tytoniowe przez lata wmawialy ludziom, ze palenie jest zdrowe.

    Wtedy tez uciszalo sie glosy, ze prawdopodobnie…jest inaczej.

    Ludzie palili “zdrowo”przez kilkadziesiat lat.

    Moze jednak nie warto ryzykowac.

    “W Polsce, podobnie jak w innych krajach UE, gama produktów firmy Monsanto pod nazwą Roundup sprzedawana była z etykietami informującymi o uleganiu biodegradacji środka. Ta informacja została uznana za nieprawdziwą (Roundup nie ulegał rozkładowi w środowisku) a firma Monsanto przegrała proces sądowy w tej sprawie m.in. we Francji, wskutek czego została nałożona na nią grzywna finansowa. Nakazano usunięcie wprowadzającej w błąd klientów adnotacji również w Polsce.

    W roku 2015 Międzynarodowa Agencja Badania Raka zaklasyfikowała glifosat jako substancję prawdopodobnie rakotwórczą dla ludzi (grupa 2A) ze względu na ograniczone dowody na zwiększanie ryzyka wystąpienia chłoniaka nieziarniczego.

    W związku z tym Francja zapowiedziała wycofanie preparatu z wolnej sprzedaży…”


    votre commentaire
  • Que dit-il au sujet d'un homme qui a un hamster? Contrairement aux apparences, beaucoup. Avec cette information plus facile de lui vendre le téléphone. A propos de la façon de le faire dans les programmes de fidélisation, de parler avec Michael poivrée, la tête de la carte PAYBACK dans votre portefeuille qui a plus de 7,5 millions de Polonais.

     

     Qui sait plus sur les consommateurs d'aujourd'hui? Vous organisations de paiement tels que Visa ou Mastercard, les banques, Google ou webmail?

     

    Michael poivré, président de fidélisation Partner (propriétaire de la marque Payback): Qui en sait plus, il est difficile à déterminer. Chacune de ces entités a d'autres types d'informations provenant de différentes sources, cette connaissance a donc défini et naturellement portée limitée. Nous savons certaines choses sur les consommateurs qui ne connaissent pas Google, la banque ou fournisseur de webmail. De même, nos partenaires, comme Orange ou BP, individuellement ne possèdent pas une telle connaissance approfondie de leurs clients, nous pouvons mettre à leur disposition. Nous ne analysons pas des individus, parce que nous respectons et protégeons la vie privée. Cependant, nous sommes en mesure d'analyser entièrement anonyme le comportement d'achat des participants individuels. Dans grandement simplifié, par exemple lors de l'examen de l'engagement, l'étude de la tendance à abandonner l'utilisation d'un produit ou une marque spécifique. Nous pouvons vérifier la fréquence et le montant des dépenses de participant. Ensuite, déterminé en fonction du groupe de référence, combien et à quelle fréquence doit-il statistiquement à acheter. Si le résultat du participant dévier de valeurs attendues, cela signifie que bientôt nous pouvons arrêter complètement l'achat du produit. Il est une connaissance très précieuse.

    Que pourrait-il être un avantage pour les entreprises?

    Ils obtiennent des informations de nous que certains clients sont de plus en plus faible degré d'engagement et peuvent être vaut le temps de réfléchir à ce qui doit être fait pour ces clients de ne pas partis à la concurrence. La société peut se référer à eux propositions spécialement préparés, par exemple. Des points supplémentaires ou d'autres mécanismes visant à encourager à rester.


    votre commentaire
  • Europe centrale est l'un des marchés sur lesquels le développement en particulier, de se concentrer sur. Il ya une grande base de savoir-faire, notamment en Pologne, qui, compte tenu observée depuis plusieurs années, la croissance économique, les ressources, le personnel qualifié et les entreprises high-tech, il est l'un de nos marchés cibles - explique Pablo affaires Hofelich, chef de l'exploitation de Hitachi Europe .

     

    Dérivé de la société japonaise est présente sur de nombreux marchés, entre autres, dans le segment des solutions informatiques, ainsi que du matériel médical, industriel, de la construction et des systèmes pour les infrastructures et le transport. En Pologne, en dehors de la branche principale du groupe a trois filiales Hitachi - qui se spécialise dans le traitement des données, les ventes d'outils de construction et la fourniture de systèmes de transport.

     

    Toutefois, elle souligne comment Hofelich, dans les années subséquentes Hitachi veut aussi investir dans d'autres domaines. Il souligne que partout dans le monde sont en train de prendre des phénomènes similaires entre autres avec une utilisation croissante de la technologie de l'information, la mondialisation et de l'urbanisation. Avec ses produits, Hitachi veut participer à ces processus en Pologne.

     

    La base de l'entreprise d'être l'innovation.

     

    - Pas d'innovation, aucun produit, aucun client, et donc il n'y a pas d'affaires. Les innovations ont été pour la dernière 100 années partie intégrante de la stratégie de Hitachi. Et il en est encore aujourd'hui - activité socialement innovant est un des éléments clés de notre stratégie - a expliqué Hofelich. - Nous devons réaliser notre plan, qui comprend des travaux sur les innovations et les mettre en marché. Cela vaut également pour les marchés dans lesquels nous ne sommes pas encore très forte, par exemple. En Europe centrale et en Pologne.

     

    Socialement activité innovante comprend des travaux sur les innovations qui tiennent compte des questions telles que la sécurité des consommateurs ou de l'environnement et des ressources naturelles. Cela vaut pour tous les domaines dans lesquels la société exerce ses activités, à la fois logistique, la santé, l'énergie et la finance.

    Hofelich souligne que, en ce moment en Pologne Hitachi a une petite part de marché, mais il espère que, grâce à des innovations au fil des ans, la société va changer.

    - Nous tenons à développer en Pologne et avoir une plus grande contribution à la valeur ajoutée locale. Nous souhaitons également être un partenaire dans la coopération et être vu comme une partie intégrante de l'entreprise polonaise dans le développement et l'innovation


    votre commentaire
  • Le Parlement européen a adopté un ensemble de dispositions visant à atténuer les conséquences de la faillite de sociétés transfrontalières. Selon le rapport, sous  nouvelles règles de la procédure de faillite sera important pour les deux entreprises et les consommateurs.

    Les nouvelles règles prévoient une opportunité pour les entrepreneurs honnêtes reconnu la restructuration de l'entreprise après la faillite. La nouveauté sera une indication claire de la cour chargée de la procédure, ce qui devrait accélérer le processus de règlement des revendications.

    Selon le député  une nouveauté importante est également en place un registre d'insolvabilité de l'UE. Il vous permettra de suivre toutes les procédures dans toute l'Union. Ils seront introduits en standard sur les formulaires disponibles dans toutes les langues officielles de l'Union des sinistres.

     

    Les données présentées par la Commission européenne montrent que chaque année près de 200.000 entreprises impliquées dans une procédure de faillite, dont 25 pour cent. transfrontalière.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires